fbpx

Olivier Amiel, « La World (Woke) Company » (Fild)

Longtemps considérées comme des possibles victimes de la Cancel culture, les marques et les entreprises multinationales subissant des appels au boycott se sont largement soumises à l’idéologie victimaire et manichéenne Woke. L’opportunisme commercial d’une telle démarche a même laissé la place à une volonté du pouvoir économique de se substituer au pouvoir politique afin de prôner aux individus comment « bien penser ».

Lire la suite: https://fildmedia.com/article/la-world-woke-company

Collectif des Observateurs